Vous êtes en situation de handicap et avez besoin d’une aide humaine Quelles solutions de financement ?

Les solutions financières possibles lorsque vous êtes en situation de handicap et avez besoin d’une aide humaine sont  à définir selon vos besoins, votre âge, votre situation personnelle et votre situation de handicap. Selon votre situation, vous pouvez bénéficier de différentes prestations détaillées dans l'article.

Dessin%20FPe1.jpg

Selon votre situation, vous pouvez bénéficier de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), l’aide sociale à domicile et/ou d’autres aides ponctuelles.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès des partenaires mentionnés dans l’article.

Concernant le choix du service d’aide humaine, vous pouvez contacter la MDPH, la Direction des Personnes Agées (DPA) ou le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de votre commune pour obtenir une liste de service d’aide humaine. Vous avez la liberté de choisir votre service.

 

I/ La PCH aide humaine

Qu’est-ce que la PCH ?

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie des personnes en situation de handicap.

Cette prestation couvre les aides :

- humaines

- matérielles (aménagement du logement et du véhicule et financement d’aides techniques)

- animalières  (ex : chien guide)

- et vacances.

 

Quels sont les critères d’éligibilité ?

Toute personne en situation de handicap peut bénéficier de la PCH si :

  • Elle est âgée d’au maximum 75 ans et si le handicap est survenu avant l’âge de 60 ans.
  • Elle doit résider de manière stable sur le territoire français.
  • Elle doit présenter une difficulté absolue à la réalisation d’une activité essentielle de vie quotidienne ou une difficulté grave à la réalisation d’au moins deux activités. Les difficultés dans la réalisation de cette ou de ces activités doivent être définitives, ou d’une durée prévisible d’au moins un an.

 

Et plus spécifiquement pour la PCH aide humaine ?

La PCH aide humaine prend en compte et propose une aide pour pallier  aux difficultés dans les domaines suivants :

  • La toilette
  • L’habillage- déshabillage
  • L’alimentation
  • L’élimination
  • Les déplacements intérieurs extérieurs
  • Le besoin de surveillance permanent

C’est l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH qui évalue le nombre d’heure d’aide humaine dont vous avez besoin. 

  En revanche, cette aide ne comprend pas et ne finance pas une intervention pour :

  • Le ménage
  • Et l’entretien du linge

 Si vous le faites avec votre auxiliaire de vie, cette aide peut être apportée pour :  

  • La préparation des repas
  • Les courses

Il existe d’autres solutions potentielles pour vous aider, si vous êtes en difficultés pour réaliser le ménage, l’entretien du linge, la préparation des repas ainsi que les courses.

Dessin%20FPe2.jpg

II/ L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (A.P.A)

L’APA est une allocation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie  qui ont besoin d’aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne : se lever, se laver, s’habiller…, ou dont l’état nécessite une surveillance régulière.

Quelles sont les critères d’éligibilité :

Toute personne peut bénéficier de l’A.P.A si :

  • Elle est âgée de 60 ans ou plus,
  • Elle réside en France de façon stable et régulière,
  • Elle présente une perte d’autonomie

Une équipe du Conseil Départemental évaluera la perte d’autonomie à domicile et proposera un plan d’aide personnalisé.

Il n’y a pas de conditions de revenu pour bénéficier de l’APA, mais le montant attribué dépend du niveau de revenus. Au-delà d’un certain niveau de revenus, une participation progressive est demandée.

L’APA ne peut pas être cumulée avec les prestations suivantes :

  • La PCH (prestation de compensation du handicap),
  • L’aide-ménagère à domicile,
  • Les aides des caisses de retraite.

 

Vous trouverez toutes les informations nécessaires en cliquant sur le lien suivant : https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/beneficier-daides/lallocation-personnalisee-dautonomie-apa

Dessin%20FPe4.jpg

III/ Aide sociale à domicile

Pour financer de l’aide-ménagère, pensez à l’aide sociale...

C’est quoi ?

Une aide financière pour des personnes de plus de 60 ans et des personnes handicapées de moins de 60 ans.

Le Conseil départemental peut payer, par l'intermédiaire d’un service d’aide à domicile privé ou public, un nombre d'heures mensuelles d'aide-ménagère.

L’association peut vous apporter un soutien matériel dans les domaines suivants :

  • Les courses,
  • Le ménage,
  • La préparation des repas,
  • L’entretien du linge.

Qui peut en bénéficier ?

  • Personnes résidant dans le Val d’Oise au moment de la demande.
  • Etre âgé de 65 ans ou de plus de 60 ans en cas d'inaptitude au travail reconnue par la MDPH.
  • Personnes reconnues handicapées à un taux supérieur ou égal à 80 % (titulaire de la carte d'invalidité) ou qui est, compte tenu de son handicap, dans l'impossibilité de se trouver un emploi.
  • Etre de nationalité française ou justifier de la régularité du séjour en France pour les personnes de nationalité étrangère.
  • L’aide-ménagère est attribuée aux personnes âgées ou handicapées disposant de ressources inférieures ou égales au plafond de ressources.

 

Comment faire ?

Lien utile : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F245

La demande d’aide-ménagère est déposée auprès du CCAS de votre lieu de résidence.

Ce dossier est transmis pour instruction au Conseil départemental avec l’avis du CCAS.

La liste des pièces à fournir figure dans le dossier qui sera remis au demandeur de cette prestation.

C’est le Conseil départemental qui est en charge de l’instruction du dossier et la décision relève de la compétence du Président du Conseil départemental.

En cas d’accord, le bénéficiaire participe à hauteur de 0.80€/heure. Le Conseil départemental prend en charge le solde. Celui-ci est payé directement au prestataire.

 

Est-ce récupérable sur la succession ?

Oui, c’est récupérable selon certaines conditions.

Cf. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F245

Dessin%20FPe3.jpg

IV/ Solution ponctuelle suite à un problème de santé

*En sortie d’hospitalisation ou en cas de problème de santé ponctuel, la Sécurité Sociale peut financer des heures d’aide humaine pour de l’aide à la personne, pour l’entretien du logement par exemple. 

Pour bénéficier de cette aide, vous devez contacter le 3646 et demander un rendez-vous avec un travailleur social ou solliciter le travailleur social de votre service d’hospitalisation.

*Si vous êtes retraité, pensez à contacter votre caisse de retraite principale. Il est préférable de les appeler rapidement en cas de besoin. Les caisses de retraite vous proposent des aides en fonction de vos ressources et de votre fragilité.

https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/les-aides-des-caisses-de-retraite/facile-a-lire

Dans le cadre d’une retraite complémentaire, nous vous conseillons de vous rapprocher de leurs services afin de connaitre quelles sont les aides possibles.

*Si vous possédez une mutuelle, pensez à consulter votre contrat et la contacter selon vos garanties. Il est préférable de les appeler rapidement en cas de besoin.

En effet, certaines mutuelles possèdent un Fond d’action sociale qui peut prendre en charge des heures d’aide humaine.

N’oubliez pas que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt lorsque vous employez une aide-ménagère. N’hésitez pas à contacter votre centre des impôts. (https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/emploi-domicile).

 

Rédigé par GC et GM, CESF et Assistante Sociale, illustrations FPe, Aide-soignant.

Les commentaires sont fermés.